Résumé du dernier jour d’un condamné

Le roman Le dernier jour d’un condamné de Victor Hugo, de moins de 100 pages, est composé d’une cinquantaine de chapitre. Le récit se fait à la première personne, un homme condamné à mort, vit là ses dernières 24 heures. Il fait le récit des 5 semaines qu’il vient de passer entre le moment de sa condamnation et le moment où il va passer sur l’échafaud. Nous ne connaissons pas, sciemment, les raisons qui expliquent la présence dans les geôles de la prison du condamné. Le livre est surtout une dénonciation de la peine de mort. Le livre est composé de trois parties, trois prisons où va être incarcéré le personnage. Le schéma narratif ne suit pas le déroulement des évènements dans le sens où de nombreux chapitres sont consacrés aux états d’âme, aux peurs et angoisse du personnage.

 

Les premiers chapitres se concentrent sur la prison morale du prisonnier plus que sa prison physique. Il est prisonnier d’une idée: il est condamné à mort. C’est irrémédiable. C’est son obsession, sa hantise et sa seule pensée. Le prisonnier nous parle ensuite de sa nouvelle prison, celle de Bicêtre. Il y vivre un passage particulièrement difficile, celui des galériens, où les prisonniers sont dehors, sous une froide pluie battante, presque nus, ferrés et traités comme des animaux. Le personnage perd à ce moment là connaissance. Les chapitres se succèdent sans toujours suivre le chemin narratif. Le condamné à mort fait souvent des digressions qui durent un chapitre. Des digressions sur différents thèmes comme la visite du directeur, le sort réservé à ceux qui viendront après lui. C’est la gentillesse du directeur de la prison qui lui fait comprendre que c’est son dernier jour. Il sait très peu de temps après, avec la visite de l’huissier, qu’il sera exécuté en place de Grève. C’est à ce moment qu’il est transféré à la Conciergerie, passage durant lequel une des personnes l’escortant est plus touché par la perte de son tabac que par le sort réservé au condamné. Il parle aussi de sa douleur de ne plus revoir le soleil, de ne plus revoir sa fille qui grandira sans père, dans la honte. Des chapitres se concentrent aussi sur sa peur de ce qui arrivera place de Grève. Il sait qu’il va être exécuté par la guillotine mais ne peut prononcer le mot tant il est tétanisé par les prochains évènements.

 

Les chapitres qui traitent des sentiments du narrateur sont bien plus nombreux que ceux qui traient du déroulé des évènements en eux même. Il y a en réalité très peu d’action dans le roman. C’est ainsi que le narrateur se souvient de son enfance, de sa jeunesse, de ses premiers émois amoureux avec celle qu’il appelle l’Espagnole. Ces moments sont de plus en plus souvent interrompus par les moments de l’angoisse présente. A 10 chapitres de la fin, il lui reste un peu moins de 3 heures à vivre. La venue du prêtre le révolte aussi, non pas tant à cause de la religion que parce qu’il ne le plaint pas, accepte son sort tout à fait normalement. Il est froid, indifférent alors que lui souffre mille mort en son for intérieur. Un gendarme, qui le surveille, lui demande de revenir après la mort pour lui donner les numéros de la loterie. Alors qu’il revoit une dernière fois sa fille qui ne le reconnaît pas, elle le croyait déjà mort, il sait qu’il ne sera plus sauvé, que la grâce royale qu’il attend ne viendra pas Le condamné est ensuite amené à la Mairie, là où aura lieu l’exécution. Le condamné est ensuite préparé en lui coupant les cheveux. Puis, il est amené sur la place de Grève devant une foule impatiente, curieuse. Il espère toujours un dernier recours, la grâce royale au dernier moment. Mais rien n’y fait. Le bourreau entre. Fin.

 

La dernière scène est, sans surprise, absente puisqu’elle ne peut être écrite dans ce récit à la première personne. Si elle est absente, c’est surtout parce que rien, dans l’interprétation d’Hugo ne peut rendre justice à la violence de ce moment. Cette absence de scène finale fait écho à l’un des chapitres qui ne contient aucun mot, comme pour témoigner de ce qui reste déjà de vie dans le narrateur, c’est à dire rien.

Recherches qui ont permis de trouver cet article :

  • résumé du dernier jour dun candanné
  • résumé du dernier jour dun condamné de huo
  • la résumé de le dernier jour dun condamné
  • le dernier dun condamne a mort résumé des chapitres
  • résumé court chapitres dernier jour dun condamné
  • résumé des chapitres de le dernier jour dun condamné
  • résumé des chapitres de le dernier jour d\un condamné
  • dernier jour d\un condamné résumé court
  • resume du livre dernier jour dun condamne dapres victor hugo
  • resume bien detaille des chapitres du dernier jour dun condamné

Share and Enjoy

Email
Print